Un budget pour « Horizon Europe » en deçà de toutes les attentes

La CURIF a adressé un courrier aux Ministres concernés par le budget du prochain programme cadre de recherche et d’innovation « Horizon Europe » pointant les inquiétudes de la communauté universitaire.

Madame la Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation,

Monsieur le Ministre de l’Economie et des Finances,

Madame la Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, chargée des Affaires européennes,

Le budget du futur programme cadre de recherche et d’innovation « Horizon Europe » pour la période 2021-2027 est menacé d’une baisse de 12 milliards d’euros sur les 94,1 milliards proposés initialement par la Commission européenne.

Cette première proposition était déjà bien en deçà des attentes et de la volonté du Parlement européen, de la nouvelle commissaire européenne à l’Innovation et à la Jeunesse, Mariya Gabriel  ainsi que de la communauté universitaire européenne.

La CURIF réitère sa volonté de voir le budget d’Horizon Europe porté à 120 milliards d’euros afin que les objectifs ambitieux de l’Union européenne en matière de recherche et d’innovation puissent être pleinement atteints.

La recherche et l’innovation sont responsables des deux tiers de la croissance économique européenne[1]. Les budgets alloués ne peuvent, et ne doivent, pas être considérés comme un coût mais bien comme un investissement dans le développement de l’Union européenne.

A l’aube de la future loi de programmation pluriannuelle pour la recherche se voulant extrêmement ambitieuse, il ne serait pas compréhensible que dans le même temps le budget européen en la matière ne soit pas également une priorité.

Les universités de la CURIF travaillent avec le Ministère de l’enseignement supérieur de la recherche et de l’innovation afin d’améliorer la participation des chercheurs français aux différents appels à projets européens. Ce travail n’aurait de sens s’il n’était accompagné d’une volonté affichée des Ministres concernés de défendre le budget initialement proposé par le Parlement européen pour Horizon Europe. Nous savons à quel point ces sujets sont importants pour le gouvernement. C’est pourquoi nous vous demandons de bien vouloir porter les inquiétudes de la communauté universitaire au plus haut niveau afin que le budget d’Horizon Europe soit à la hauteur des objectifs à atteindre.

Je vous prie de bien vouloir agréer, Mesdames les Ministres, Monsieur le Ministre, l’expression de ma très haute considération,

Christine Clerici,

Présidente

[1] Commission européenne (2017) “The economic rationale for R&I funding and its impact” 

Agence web Agence web paris